L’imaginaire de la sainteté – Edina Bozoky

L’imaginaire de la sainteté – Edina Bozoky

De la découverte des reliques à la fabrique des légendes. La relique, idolâtrie ou une gloire du christianisme ? Ce culte singulier, développé dans l’orthodoxie et le catholicisme, ne laisse pas indifférent. Son histoire fascinante éclaire aussi tout un pan caché de notre culture profane. Un étude sans précédent par une médiéviste de renom. Dans l’imaginaire de la sainteté chrétienne, il est peu de cultes et de légendes qui ne soient liés à la présence de reliques. À partir du ive siècle, la croyance en leur pouvoir miraculeux favorise les découvertes – inventions – des tombeaux des saints oubliés ou peu connus, et la reconnaissance officielle de leur sainteté quand des miracles sont attestés. Le processus de la  » fabrique  » de légendes se met alors en marche, à grand renfort de récits sur l’histoire des saints présumés, et sur la translation miraculeuse de leur corps retrouvé en un lieu inattendu. De l’Antiquité tardive à l’époque moderne en Occident, de saint Jacques de Compostelle aux saints inconnus des catacombes romaines, en passant par Marie Madeleine à Vézelay et à Saint-Maximin, Edina Bozoky nous offre la première grande synthèse de la genèse des cultes de sainteté liés aux inventions de reliques, assortie d’une iconographie inédite. Un remarquable maître-ouvrage.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.