D’argent et de sang – Fabrice Arfi (2018)

D’argent et de sang – Fabrice Arfi (2018)

L’histoire relatée dans ce livre n’est pas inspirée de faits réels. Elle est réelle.

A l’origine, il y a, à Paris, la trajectoire de deux gamins des rues de Belleville, Samy et Marco, qui ont arrêté l’école avant même d’avoir mué. Leur

existence faite de débrouillardise et d’instinct de survie les oblige à comprendre plus vite que n’importe qui que la seule prospérité possible

pour eux se situe en dehors du Code pénal. Petites escroqueries, arnaques et tables de jeux : la vie est une partie de poker.

A l’autre bout de la ville et de l’échelle sociale : un jeune homme des quartiers huppés. Un blouson doré. Il s’appelle Arnaud. Son rêve est de

devenir Gordon Gekko, le héros de Wall street, le film d’Oliver Stone.

Ensemble, Samy, Marco et Arnaud vont réussir à tromper l’intelligence la plus diplômée du pays, celle de polytechniciens et énarques qui ont

travaillé à la mise en place d’une bourse financière aux nobles aspirations : lutter contre le réchauffement climatique.

Il en résulte la plus grande escroquerie de l’histoire de France. Au moins deux milliards d’euros détournés au nez et à la barbe de l’Etat sur le

dos du droit à l’environnement et du capitalisme de casino.

C’était il y a dix ans.

Mais après l’épiphanie de l’argent, il y a eu la décadence du sang.

Une mystérieuse épidémie d’assassinats a frappé Paris et ses environs. Rivaux et témoins sont éliminés les uns après les autres.

Voici le roman vrai de la mafia du CO2. Un récit vif, tendu qui se lit comme un thriller. Tout à la fois brillant et glaçant.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *