Zola et le groupe de Médan – Alain Pagès

Zola et le groupe de Médan – Alain Pagès

Une aventure collective au service d’une conception révolutionnaire de la littérature.

Publié le 17 avril 1880, le recueil des Soirées de Médan rassemble autour d’Émile Zola cinq de ses amis : Maupassant, Huysmans, Henry Céard,

Léon Hennique et Paul Alexis. Les auteurs étaient guidés par un projet commun : manifester leur unité intellectuelle et défendre les principes de

la littérature naturaliste.

Voici l’histoire de ces écrivains qui formèrent ce que l’on a appelé le groupe de Médan, du nom de la propriété de Zola, à Médan, où ils avaient

coutume de se réunir. Le récit couvre près d’un siècle. Il s’ouvre sur la jeunesse de Zola à Aix-en-Provence pour s’achever en 1930, au moment

de la commémoration du cinquantenaire des Soirées de Médan. Il met en scène une aventure collective, vécue par des hommes que réunissait

une même foi dans le pouvoir de la littérature. Il décrit leurs réussites et leurs échecs, leurs moments d’exaltation comme leurs affrontements.

Dans ce tableau d’ensemble, Zola occupe une position centrale. Le romancier vit la création littéraire comme une expérience de groupe, en

faisant de l’amitié un moteur de l’écriture. Sur le modèle du cénacle balzacien qui posait entre ses membres l’idéal d’une solidarité sans faille.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *