Tête en l’air-moi J’assume

Tête en l’air-moi J’assume

Tête en l’air, un vilain défaut ? Plutôt un « drôle » de défaut pour la distraite Colette à qui la vie en réserve de bien bonnes, comme ça, parfois, sans crier gare. Avec elle, toutes les situations de la vie courante deviennent prétextes à un fou rire : vacances en famille, sortie à la piscine avec l’école, anniversaire, premier job, séjour en Angleterre, grève de métro, courses…
C’est drôle, c’est vif et frais !
Voici enfin la vie d une femme « normale » : et c’est passionnant !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *