Quand la neige danse (2019)

Quand la neige danse (2019)

Quand un auteur de thrillers s’empare d’un fait divers… ELLE : « La tension se resserre comme un étau jusqu’au dénouement, vertigineux. »

Gérard Collard, La Griffe noire : « Excellentissime. Sur une trame qui pourrait être classique, Sonja Delzongle explose le genre. » Dans cet hiver

polaire, quel esprit mauvais a imaginé d’échanger des petites filles contre des poupées ? Février 2014, au nord de Chicago. La neige et le

blizzard semblent avoir pétrifié la petite ville de Crystal Lake. Un matin, le médecin Joe Lasko reçoit un paquet. Y repose une magnifique poupée

aux cheveux longs et roux, sosie de sa fille Lieserl disparue depuis plusieurs semaines. Comble de l’horreur : la poupée est vêtue exactement

comme Lieserl le jour où elle s’est volatilisée. Ce n’est pas tout. Depuis un mois, quatre fillettes ont été enlevées, et chacune des familles va

recevoir une poupée. Joe, jeune divorcé, décide de mener sa propre enquête, aidé par une détective privée dont il était secrètement amoureux

des années plus tôt. Conscients que l’affaire les dépasse, tous deux appellent à l’aide Hanah Baxter, la célèbre profileuse, et son inséparable

pendule. Quelque part dans Crystal Lake, depuis très longtemps, quelqu’un s’en prend aux enfants. Les détient-il prisonnières ? Sont-elles

encore en vie ? Après son entrée remarquée dans le monde du thriller avec DUST, prix Anguille sous roche 2015, Sonja Delzongle mène de main

de maître une nouvelle histoire trépidante dont les faux-semblants trouvent leur sens dans le passé et nous mènent inexorablement vers un final

terrifiant.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *