Petit éloge du Jazz

Petit éloge du Jazz

«Mon éloge est un dithyrambe totalement subjectif, sincère et ressenti, un discours « pour l’édification commune », ainsi qu’il est écrit dans les manuels de rhétorique. Il ne cherche pas à plaire aux critiques ou aux chroniqueurs. Il s’adresse aux lecteurs qui veulent découvrir le jazz, à ceux qui l’aiment un peu mais de loin ; aux simples enthousiastes, aussi, ces ravis du jazz, comme moi, qui communient dans la ferveur d’un solo de sax, d’une envolée de trompette, d’un murmure de basse…»



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *