Les derniers jours d’Hitler – Joachim Fest

Les derniers jours d’Hitler – Joachim Fest

« Hitler dans le bunker, c’est le vrai Hitler. » Joachim Fest étudie ici un Hitler inconnu, « homme du souterrain », qui fait construire son premier bunker en 1933 et qui multiplie les abris jusqu’en 1945. Il montre comment l’enfermement ultime dans le centre de Berlin assiégé est la manifestation suprême de la situation « dos au mur » que le dictateur a toujours recherchée. On comprend mieux pourquoi Hitler a voulu, à tout prix et jusqu’à sa fin, entrer dans l’histoire comme un homme unique. Et, dans cette histoire de ruines, de destruction et d’espoirs chimériques, apparaît l’une des clefs du pouvoir de Hitler : maintenir, même contre l’évidence, l’illusion d’un IIIe Reich victorieux. Joachim Fest décrit au jour le jour la déchéance physique de Hitler et en analyse les conséquences historiques sur l’ultime bataille du Reich ; il raconte l’extraordinaire atmosphère de prostration, entrecoupée de brefs moments frénétiques, qui règne dans le bunker tandis que la Gestapo continue ses meurtres. Il fait aussi le point sur les six versions contradictoires du suicide de Hitler.

Joachim Fest a conquis la célébrité voilà trente ans en publiant une biographie d’Hitler, à la fois best-seller mondial et ouvrage de référence encore aujourd’hui. Il est également l’auteur d’une biographie remarquée d’Albert Speer (Perrin, 2001).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *