Les beaux mensonges de l’histoire

Les beaux mensonges de l’histoire

L’histoire n’est-elle faite que de beaux mensonges ? 

L’an mille n’a jamais fait peur à personne. Bonaparte n’a pas franchi le pont d’Arcole. La bataille de Valmy n’a pas eu lieu, ou si peu. La papesse Jeanne était bel et bien un homme. 

Le bon roi Dagobert n’était pas bon. Guillaume Tell n’était pas suisse mais scandinave. La Bastille était vide lorsqu’elle fut prise en 1789, et seulement gardée par quelques invalides. 

Quant aux exploits de Juliette Dodu ou de Marthe Richard, ils doivent tout aux journalistes… 

Telles sont quelques-unes des mystifications, impostures ou fariboles historiques révélées avec érudition et humour par Guy Breton dans cet ouvrage rempli d’anecdotes aussi incroyables que réelles.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *