L’Amour avec mon pinceau

L’Amour avec mon pinceau

« Moi j’aime les tableaux qui me donnent envie de me balader dedans, lorsque c’est un paysage, ou bien de passer ma main sur un téton ou sur un dos, si c’est une figure de femme… Corot avait des mots très crus pour exprimer cela », déclarait à l’un de ses amis critique d’art Pierre-Auguste Renoir, qui savait lui aussi ne pas mâcher ses mots : « C’est avec mon pinceau que… j’aime », disait-il, résumant là sa démarche. Peintre impressionniste, pas toujours très amène avec ceux qui ont exposé avec lui et sont affublés du même qualificatif, Pierre-Auguste Renoir (1841-1919) défend une conception de la peinture sensible, artisanale et irrégulariste, débarrassée des théories et des idées.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *