Je pense-donc je cuis -André Daguin

Je pense-donc je cuis -André Daguin

Chef, doublement étoilé, de l’Hôtel de France à Auch (Gers), André Daguin nous convie à la table de ses souvenirs gastronomiques… et autres. Une savoureuse tranche de vie traversée à la manière des mousquetaires. L’inventeur du magret de canard fut aussi l’un des premiers chefs à manier l’azote. Avec la verve et le panache qu’on lui connaît, il nous offre un iconoclaste cours de cuisine né de l’envie de témoigner pour ses petites-filles. Ambassadeur de la cuisine gasconne avant de se mettre au service de ces confrères français à l’Union des Métiers de l’Industrie Hôtelière (UMIH), ce fils et petit-fils d’hôteliers-restaurateurs est tombé dans les marmites dès sa naissance. Il évoque ici le demi-siècle, et plus, qu’il a passé aux fourneaux et au service de la gastronomie française, et dresse pour nous de truculents portraits : de la grand-mère Hippolyte au général de Gaulle en passant par Jacques Maillot et Christian Millau…



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *