Hériter de l’histoire familiale -? Barbara Couvert

Hériter de l’histoire familiale -? Barbara Couvert

Répétitions d’anniversaires, naissances à la date d’événements déterminants pour la famille, accidents semblables sur plusieurs générations… et même maladies qui révèlent ce qu’une mère ou un grand-père ont vécu : l’histoire des familles montre souvent des répétitions. Des souvenirs qui ne nous appartiennent pas deviennent présents et actifs dans notre vie au point que certains se pensent confrontés à un destin. Comment cela est-il possible ? Cet héritage d’une mémoire familiale trouve son origine dans l’intensité des émotions vécues par un ascendant lors d’un événement traumatisant. Ces émotions sont mémorisées, stockées, avant d’être transmises de manière invisible mais très efficace. Les découvertes récentes des sciences (transmission épigénétique, effets d’un trauma, neurones miroirs ou ondes cérébrales)décrivent des processus physiologiques qui permettent de comprendre comment l’histoire d’un aïeul peut nous atteindre et nous marquer de son empreinte avant même notre conception. Elles montrent aussi que l’on peut transformer cet héritage et nous indiquent comment le faire. Vincent-Théo Van Gogh, Arthur Rimbaud et Sigmund Freud, des rescapés de génocide ou des criminels… et des amis nous accompagnent dans cette découverte.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *